top of page
  • Photo du rédacteurAssia Ibnoun N.D.

Le thym, une plante anti-inflammatoire à portée de main

Dernière mise à jour : 8 avr. 2023

Le thym est une plante aromatique couramment utilisée en cuisine pour rehausser la saveur des plats. Mais saviez-vous qu'il possède également des propriétés médicinales intéressantes ? L'une de ces propriétés est son effet anti-inflammatoire. Dans cet article, nous allons explorer comment le thym peut aider à lutter contre l'inflammation de manière simple et compréhensible.


Les constituants du thym

Le thym renferme de nombreux éléments chimiques bénéfiques pour notre santé. Parmi eux, on compte des antioxydants, des flavonoïdes et des terpénoïdes. Ces éléments sont reconnus pour leur capacité à diminuer l'inflammation dans l'organisme.

Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, il aide dans le traitement des inflammations des voies respiratoires (toux et rhum). Il a également de proriétés expectorantes qui aident à dégager les bronches.

L'effet anti-inflammatoire du thym

Le thym agit comme un anti-inflammatoire en freinant la production de certaines particules impliquées dans le processus inflammatoire. Plus spécifiquement, il diminue la production de médiateurs inflammatoires, tels que les prostaglandines et les cytokines. En agissant ainsi, le thym aide à atténuer l'inflammation et la douleur liées à diverses pathologies.


Emploi du thym pour contrer l'inflammation

Le thym peut être employé sous différentes formes pour aider à réduire l'inflammation. Voici quelques exemples :

Tisane de thym : Faire infuser quelques brins de thym frais ou une cuillère à café de thym séché dans de l'eau bouillante pendant environ 10 minutes. Filtrer et boire cette tisane 2 à 3 fois par jour peut aider à soulager l'inflammation.


Huile essentielle de thym : Diluer quelques gouttes d'huile essentielle de thym dans une huile végétale (telle que l'huile d'amande douce) et masser délicatement les zones enflammées pour apaiser la douleur et diminuer l'inflammation.


Intégrer le thym dans l'alimentation : Incorporer du thym frais ou séché à vos préparations culinaires pour bénéficier de ses propriétés anti-inflammatoires tout en appréciant son parfum savoureux.


En conclusion, le thym est une plante aux nombreuses vertus pour la santé, en particulier grâce à ses propriétés anti-inflammatoires. En l'employant sous forme de tisane, d'huile essentielle ou en l'incorporant à vos repas, vous pouvez tirer parti de ses effets positifs pour lutter contre l'inflammation et les douleurs qui en découlent. Néanmoins, il est essentiel de consulter un professionnel de la santé avant d'utiliser le thym à des fins médicinales, surtout si vous êtes enceinte, allaitez ou prenez des médicaments.


Références

Ces références peuvent vous donner un bon point de départ pour approfondir vos connaissances sur le thym et ses propriétés anti-inflammatoires.


1. Bone, K., & Mills, S. (2013). Principes fondamentaux de phytothérapie : Guide pratique des médicaments d'origine végétale. Elsevier Masson.


2. Chevallier, A. (1996). L'encyclopédie des plantes médicinales. Larousse.


3. Felter, H. W., & Lloyd, J. U. (1898). King's American Dispensatory. Ohio Valley Co.


4. Kowalczyk, A., Bodalska, A., Miranowicz, M., Karłowicz-Bodalska, K. (2017). Thyme – the pharmacological effects. Journal of Pre-Clinical and Clinical Research, 11(2), 92-97. doi: 10.26444/jpccr/81707.


5. Pina, D. S., & Roque, A. A. (2016). Thyme at your fingertips: Chemical composition and biological activity of Thymus vulgaris. Journal of Medicinal Plants Studies, 4(2), 170-176.


Comments


bottom of page